Close

Appartenance et Liberté

Témoignage

Partager cette fiche :

FacebookTwitterPinterestLinkedinEmail
Catégorie : Product ID: 1921

Description

«Si je pouvais écrire, je dirais ceci: le Frère Untel est toujours vivant, toujours vivant, toujours frère. Est-il toujours soumis, couché, debout, aplati, révolté, content, malheureux, brainwashé, on n’en sait rien. Je propose qu’on attende, pour en juger, qu’il s’explique lui-même, si jamais il le fait…»

— Jean-Paul Desbiens
Sous le soleil de la pitié, 1965.

Vingt-trois ans après les Insolences, le célèbre Frère Untel accepte enfin de s’expliquer, de se livrer plus qu’il ne l’avait jamais fait, de se raconter amicalement à une jeune équipe venue l’interviewer et le filmer à la demande expresse de Radio-Québec. L’entrevue se déroule près du lac Saint-Jean, dans les villages de Desbiens et de Métabetchouan, pays natal du frère mariste.

Il n’écrit pas… il parle
«Ces magiciens de l’image et du son nous livrent donc sur papier quelques écrits, mais surtout les paroles et presque les gestes, de celui qui fut à l’origine de la Révolution tranquille au Québec.»

Un beau dialogue frais comme l’automne au Saguenay–Lac-Saint-Jean

«En quatre jours, lors du tournage, il a remonté le fil de sa vie. Il est redevenu éducateur et maître. Patient et impitoyable. Il a beaucoup ri, mais, surtout et malgré le fait qu’il demeurait en alerte, il s’est peigné l’âme et s’est généreusement découvert.»

— Louise Bouchard-Accolas

Informations complémentaires

Auteur(e)

Jean-Paul Desbiens

ISBN

978-2-920176-15-7

Fomat

152 X 229 mm; 6 X 9 po

Pages

206 pages

Date de sortie

Septembre 1983

Format

Papier

Extrait - chapitre 1

Download