Mon panier d'achatMon compte
Rechercher
AccueilVisitez notre page Facebook

Les Lendemains de novembre

ISBN: 978-2-89431-313-8
Micheline Duff
Roman
140 X 216 mm; 5 1/2 X 8 1/2 po
320 pages
Juillet 2004
Format papier
21,95 $

Résumé du livre

Bernard Sévérant, qui a vécu plus de vingt ans avec une femme malade, se retrouve, à la fin de la quarantaine, veuf et sans enfant. Cette nouvelle solitude l’écrase, le deuil est atroce. Il avait beau savoir que sa bien-aimée ne pourrait mourir de vieillesse, il ne s’était pas préparé à son départ. Désormais, il se sent parvenu à l’automne d’une vie empreinte de solitude et de froidure. Tant bien que mal, pourtant, il arrive peu à peu à reprendre le dessus grâce à l’affection de ses proches. Mais son moral est fragile, et la moindre déconvenue l’entraîne immanquablement dans de longues journées de mélancolie auxquelles il ne s’arrache qu’au prix d’efforts soutenus.

Puis, un jour, dans un cours de plongée sous-marine, il fait la connaissance de Lorraine, une dermatologue indépendante, imprévisible, au charme irrésistible. Le soleil revient dans sa vie et l’amour s’installe entre les deux.

Un enfant naît de leur liaison. Bernard, fou de joie, est père pour la première fois. Mais les véritables plans de Lorraine se révèlent aux antipodes de ceux qu’il a élaborés.

Commence alors pour cet homme un combat de tous les jours afin de faire valoir ses droits, tâcher de trouver un terrain d’entente avec Lorraine et satisfaire toutes les parties. Bernard est loin de se douter cependant qu’il a affaire à une opposante des plus coriaces, jamais à cours de moyens retors pour faire obstacle à toutes ses offensives.

Autres éditions de ce livre

Les Lendemains de novembre
Micheline Duff
Guy Saint-Jean
978-2-89455-396-1
Mars 2011
Édition Gros caractères
Biographie de l’auteur
Micheline Duff

Liste des livres de l'auteur
Micheline Duff

Roman, 2000, 440 pages.
Roman, 2006, 396 pages.
Roman, 2005, 380 pages.
Roman, 2004, 320 pages.
Roman, 2007, 388 pages.
Témoignage, Témoignage, 2003, 236 pages.
Roman, 2007, 308 pages.