Mon panier d'achatMon compte
Rechercher
AccueilVisitez notre page Facebook

Bernard Couët

Biographie de l'auteur

Né à Chicoutimi en 1938, Bernard Couët a fait son cours classique au Petit Séminaire de l’endroit et a poursuivi des études à l’Université d’Ottawa. Diplômé en sciences politique, il a joint, en 1965, l’Office du tourisme du gouvernement canadien où il a passé l’essentiel de sa carrière.

D’abord affecté à Paris comme directeur adjoint puis directeur des opérations en France, il est revenu à Ottawa en 1971 où il a tour à tour occupé les postes de gestionnaire du programme Canada, de chef de la planification des politiques, et de directeur du développement pour l’Est du Canada. En 1982, il a joint le cabinet de l’honorable Charles Lapointe, ministre d’Approvisionnement et Services, en tant que conseiller spécial. De retour à Tourisme Canada, il a été affecté, en 1986, à l’ambassade du Canada à Paris comme conseiller commercial en tourisme. Revenu à Ottawa à la fin de 1990 en tant que directeur pour l’Europe, il a quitté ce poste en 1992. Il vit depuis en France, pays de son épouse, où il est maintenant le directeur du tourisme à l’ambassade du Canada jusqu’en 2003, pour ensuite devenir vice-président de la Commission canadienne du tourisme pendant deux ans. Depuis 2005, il coule une retraite paisible dans la Ville lumière où il peut enfin s’adonner à temps plein à sa passion, l’écriture.

Son premier roman, Les Amants du Royaume, est le fruit des «rêves fous d’un adolescent de 15 ans, qui, au lieu d’étudier, passait le plus clair de son temps à lire Jules Verne, Alexandre Dumas, Jack London, Fennimore Cooper, Charles Dickens. À cette époque, l’adolescent qu’il était s’était juré qu’un jour, lui aussi écrirait des romans. Il a mis quarante-cinq ans pour pondre le premier.

Le second volet de la saga de Bernard Couët, Le Retour de l’exilé est publié en 2000. L’année suivante, Le Manège des ingrigants voit le jour et, en 2002, la saga se termine avec La Chute des idoles.

En novembre 2003, il se permet un premier polar: L’Étrange Histoire de Monsieur Paul, et, en 2004, il récidive avec Le Temps des prédateurs. Il livre enfin son septième ouvrage en 2006, La Louve des Terres-Rompues, dont l’action se passe en bonne partie dans sa région d’origine, le Saguenay. Monsieur Couët est décédé en octobre 2016 à Cannes, en France.

Mise à jour: octobre 2016
 

Liste des livres de l'auteur
Bernard Couët